EnvironnementS

news

16 novembre 2015

Que devient le mucus du corail ? Une publication du CSM

Que devient le mucus du corail une fois produit ?

Le mucus excrété par les coraux symbiotiques (c’est-à-dire vivant en symbiose avec des algues unicellulaires) joue un rôle important dans la défense contre les agressions extérieures (par exemple les bactéries pathogènes) et la nutrition du corail. En effet, le mucus sert à capturer des proies qui sont ensuite ingérées par les coraux. De plus, le mucus est dégradé par les bactéries de l’eau et les nutriments issus de cette dégradation sont alors ré-utilisés par le corail. Ces mécanismes bien connus chez les coraux tropicaux, n'avaient jamais été étudiés sur les coraux méditerranéens.

Notre travail évalue donc la production de mucus par un corail méditerranéen (Cladocora cæspitosa) sous différentes conditions expérimentales correspondant aux saisons de l’année. Cladocora cæspitosa produit une quantité importante de mucus de haute valeur nutritionnelle (l’azote représentant entre 50 et 90 % de la matière organique excrétée). Nous avons montré lors de cette étude que la matière organique est rapidement dégradée par les activités enzymatiques des bactéries, et que bactéries et virus du mucus présentent une croissance rapide. Enfin, des changements des communautés bactériennes ont été observés dans le mucus après sa sécrétion, ce qui suggère un impact du mucus sur la diversité des micro-organismes. En conclusion, nos résultats montrent que la matière organique produite par les coraux méditerranéens stimule l’activité microbienne, et agit de ce fait comme une source de carbone et d’azote pour toute la chaîne alimentaire marine.

 

Corail Cladocora caespitosa

Fonvielle, J.A., Reynaud, S., Jacquet, S., LeBerre, B. and Ferrier-Pages, C. (2015) First Evidence of an Important Organic Matter Trophic Pathway between Temperate Corals and Pelagic Microbial Communities. PLoS One 10(10), e0139175.

Pour plus d’informations, consulter www.centrescientifique.mc ou contacter : - Dr. Christine Ferrier-Pagès, Directeur de Recherche, Responsable de l’équipe d'Ecophysiologie, Département de Biologie Marine, Centre Scientifique de Monaco (ferrier@centrescientifique.mc).

©2013/2016 - EnvironnementS : Une chaîne coordonnée par Monaco Channel avec le Gouvernement Princier - www.gouv.mc