Fondation Prince Albert II de Monaco video - Video & News sur Monaco channel (chaîne de la Fondation Prince Albert II de Monaco)

news

Rapport sur les Océans et la Cryosphère : Le GIEC organise sa réunion de cadrage à Monaco. *
07 décembre 2016

Rapport sur les Océans et la Cryosphère : Le GIEC organise sa réunion de cadrage à Monaco.

La réunion de cadrage du Rapport Spécial sur le Changement Climatique, les Océans et la Cryosphère du GIEC (le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) se tient du 6 au 9 décembre 2016, à Monaco. Elle réunit une centaine d’experts venant de 40 pays.

 

La cryosphère, du grec kryos signifiant froid et glace, est un terme désignant collectivement les portions de la surface de la Terre où l'eau est présente à l'état solide. Elle inclut les banquises, les lacs et rivières gelées, les régions couvertes de neige, les glaciers et les cols gelés.

A cette occasion, un point presse a eu lieu le 6 décembre 2016, à Monaco, juste avant la cérémonie d’ouverture, en présence de SAS le Prince Albert II de Monaco et de Hoesung Lee, Président du GIEC qui ont respectivement prononcé une allocution d’ouverture. « Je souhaite remercier Monaco d’être nos hôtes et d’avoir persuadé le GIEC de faire ce Rapport Spécial », a indiqué, Hoesung Lee. « Vous êtes très attendus ici. Je me suis mobilisé sans relâche, avec Monaco et Ma Fondation, au sujet des Océans », a déclaré, pour sa part, SAS le Prince Souverain.

La Principauté de Monaco se félicite ainsi de la décision prise par le GIEC, lors de sa 41ème session de travail, en avril 2016, au Kenya, de produire un rapport spécial sur l’Océan et la Cryosphère, en raison des conséquences préoccupantes du réchauffement climatique et de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre sur les océans.

Ko Barrett (Etats-Unis), Vice-Président du GIEC et Président du Comité Scientifique et Technique du groupe de travail du Rapport Spécial, les Vices-Présidents du groupe de travail : Hans-Otto Pörtner (Allemagne), Debra Roberts (Afrique du Sud), Valérie Masson-Delmotte (France), Zhai Panmao (Chine), et Jonathan Lynn, responsable de la Communication du GIEC, ont participé au point presse. « Monaco est un lieu symbolique, en raison, à la fois, du soutien que la Principauté et la Fondation Prince Albert II de Monaco ont apporté pour la mise en œuvre du Rapport Spécial, mais aussi parce qu’il s’agit d’un point chaud où l’on peut voir de près l’impact du changement climatique », a indiqué Ko Barrett.

Les experts du GIEC vont ainsi définir, au cours des prochains jours, quelle sera la structure du Rapport Spécial sur le Changement Climatique, les Océans et la Cryosphère: les chapitres, mais aussi les mots clefs qui y seront contenus.

Le résultat de ces réflexions sera soumis à une session plénière du GIEC, au printemps prochain.

La rédaction de ce rapport devrait être achevée en 2019.

Qu’est-ce que le GIEC ?

Le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) est l’organe international chargé d’analyser scientifiquement les changements climatiques. Il a été établi en 1988 par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) afin de fournir aux responsables politiques des évaluations scientifiques périodiques concernant les changements climatiques, leurs incidences et les risques futurs et de leur présenter des stratégies d’adaptation et d’atténuation.

Les grands rapports d’évaluation sont publiés tous les 6 ou 7 ans ( le plus récent date de 2014). Le GIEC publie également des rapports spéciaux, aux thèmes plus précis.

Outre le rapport spécial dédié aux Océans et la Cryosphère, deux autres futurs rapports spéciaux ont été approuvés par le GIEC :

-Les impacts d’un réchauffement global de 1,5° par rapport aux niveaux de l’ère préindustrielle.

-Les changements climatiques, la désertification, les changements d’usage des sols et la sécurité alimentaire.

©FPA2 - Monaco Channel - 2012/2016http://www.fpa2.com - Suivez-nous également sur Twitter : @fpa2 et Facebook : @FondationPrinceAlbertIIdeMonaco