Fondation Prince Albert II de Monaco video - Video & News sur Monaco channel (chaîne de la Fondation Prince Albert II de Monaco)

news

Tour du monde en solitaire et en autonomie énergétique pour Yvan Griboval sur OceanScientific Explorer * - ©Eric Mathon / Palais Princier
18 novembre 2016

Tour du monde en solitaire et en autonomie énergétique pour Yvan Griboval sur OceanScientific Explorer

C’est hier à 12h10 que S.A.S. le Prince Albert II a symboliquement largué les amarres de l’OceanoScientific Explorer, voilier de 16 mètres mené par Yvan Griboval accueilli par Son Excellence Monseigneur Bernard Barsi, Archevêque de Monaco, Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Y.C.M., Robert Calcagno, Directeur de l’Institut Océanographique et Jean-François Leprince-Ringuet, Président de l’Association Océanoscientifique.

Après avoir salué son épouse et ses triplés Quentin, Malo et Léa, âgés de 9 ans, c’est sous les encouragements et les chants des enfants de trois classes de CE2 et CM1 de l’école de la Condamine de Monaco que le skipper a mis les voiles.

 

Première mondiale

Direction l’hémisphère sud et l’Antarctique pour un tour du monde en solitaire, sans escale et en totale autonomie énergétique. Aucun rejet de CO2, ni déchet ne seront produits pendant les 110 à 120 jours en mer, ce qui est une première mondiale. Cette expédition s’inscrit dans la continuité des initiatives que la Principauté de Monaco et son Yacht Club soutiennent tout au long de l’année en faveur de la préservation de l‘environnement.

Le bateau ralliera Monaco en mars prochain à l’issue de son expédition avant de retrouver son port d’attache de Caen-Ouistreham fin avril 2017. Ce tour du monde est patronné par la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO (COI-UNESCO), l’Institut Océanographique Fondation Albert 1er, Prince de Monaco.

Au nom de la science

Yvan Griboval collectera automatiquement, toutes les six secondes, des données océanographiques et météorologiques de dix paramètres différents à l’interface Air-Mer, dans des espaces maritimes peu ou pas explorés, dont le Courant Circumpolaire Antarctique. L’objectif est d’enrichir les connaissances de la communauté scientifique internationale pour mieux appréhender les causes et les conséquences du changement climatique. Ces informations seront transmises automatiquement et gratuitement toutes les heures par satellite aux plateformes dédiées de l’UNESCO.

 

En marge du départ de cette expédition, et dans le cadre de son cycle mensuel de conférences maritimes, le Yacht Club de Monaco avait organisé la veille « La Recherche au Centre Scientifique de Monaco », une conférence menée par le Professeur Patrick Rampal, Président de l’organisme, assisté du Professeur Denis Allemand, Directeur scientifique de Monaco. Il s’agissait de sensibiliser le public sur la dégradation de l’état de la planète en observant la barrière de Corail et la banquise polaire, véritables indicateurs de cette évolution.

©FPA2 - Monaco Channel - 2012/2016http://www.fpa2.com - Suivez-nous également sur Twitter : @fpa2 et Facebook : @FondationPrinceAlbertIIdeMonaco