Chaine du gouvernement video monaco - Video Monaco channel (Chaîne du Gouvernement Princier)

news

10 novembre 2017

PIB 2016 : Principaux résultats et commentaires

DR

 

 

 

 

Le PIB monégasque pour l’année 2016 s’élève à 5,85 milliards d’euros contre 5,64 milliards en 2015. Il enregistre une croissance de +3,2 % (croissance en volume, correction faite de l’inflation – cf. tableau 1). 

TABLEAU 1 : PIB en millions d’euros et taux de croissance

Sources : INSEE, IMSEE Unité : million d’euros

 

 

 

 

Depuis 2013, le rythme de la croissance en Principauté ralentit (+3,2 % en 2016), mais reste supérieur à celui du PIB mondial (+2,4 %) et de l’Union européenne (+1,9 %).

La croissance de 2016 est entièrement le fait des performances de deux secteurs d’activité de la Principauté : la Construction et les Autres activités de services.

Les trois secteurs économiques les plus importants de la Principauté en termes de PIB sont les Activités financières et d’assurance, les Activités scientifiques et techniques, services administratifs et de soutien et la Construction. Ils représentent près de la moitié (45,3 %) de la richesse produite (cf. tableau 2).

TABLEAU 2 : PIB en valeur par secteur exprimé en millions d’euros courants

Source : IMSEE Unité : million d’euros

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les composantes du PIB, hormis les subventions, ont participé positivement au résultat (cf. tableau 3).

TABLEAU 3 : Structure du PIB en valeur en millions d’euros courants

Source : IMSEE Unité : million d’euros

 

 

 

 

Pour la quatrième année consécutive, c’est l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) des entreprises qui connaît la plus forte progression. Il atteint les 2,57 milliards et représente 43,9 % de la richesse créée. Depuis 2005, l’EBE ne s’est contracté qu’à trois reprises et notamment en 2009, suite à la crise financière internationale.

L’emploi progresse en 2016, dans le privé comme dans le public. On dénombre 491 salariés supplémentaires (+0,9 %) au mois de décembre. La masse salariale augmente (+2,5 %). Elle représente près de la moitié du PIB (47,4 %). Cela correspond à la redistribution sous forme de salaires et cotisations de la richesse annuellement créée.

Les impôts versés sur les produits progressent, mais plus modérément (+1,6 %). Ils contribuent à hauteur de 12,7 % à la richesse produite. Cette hausse est principalement due aux droits de mutations qui ont augmenté de 23,3 %.

Le montant des subventions progresse (+1,4 %), mais moins qu’en 2015 (+2,0 %).

Le PIB « per capita » s’élève à 72 091 euros. Il augmente de +3,2 % en volume (cf. tableau 4), tandis que le PIB par salarié, indicateur de productivité, progresse de 2,2 % à 111 489 euros (cf. tableau 5).

TABLEAU 4 : PIB « per capita »

Sources : INSEE, IMSEE

 

 

 

 

TABLEAU 5 : PIB par salarié

Sources : INSEE, IMSEE

 

 

 

 

Retrouvez également ces informations sur : www.imsee.mc

© 2012/2017 Gouvernement Princier de Monaco- www.gouv.mc