EnvironnementS

news

28 janvier 2021

53ème réunion de la Commission RAMOGE

©DR

Mardi 19 janvier s’est tenue la 53ème réunion de la Commission de l’Accord RAMOGE, En raison des mesures sanitaires, la réunion s’est déroulée sous un format hybride, mixant présentiel et distanciel. A cette occasion, les délégations française, italienne et monégasque ont fait le point sur les activités menées au cours du biennium 2019-2020.

Dans ce contexte difficile, RAMOGE a su faire preuve de résilience en poursuivant de nombreuses actions comme :

  • Le suivi de l’état de conservation des espèces emblématiques de Méditerranée (corb, mérou, grande nacre, patelle ferrugineuse, cystoseire) ;
  • Le suivi de la problématique posée par l’algue microscopique Ostreopsis ;
  • La valorisation des résultats des campagnes d’exploration RAMOGE en zones profondes;
  • Le lancement d’une étude pour une gestion durable de la grande plaisance et de la croisière;
  • La réalisation d’un guide de prévention des déchets marins destinés aux collectivités locales de la zone RAMOGE ;
  • Le maintien des exercices antipollution RAMOGEPOL et des opérations OSCAR-MED de surveillance contre les rejets illicites en Méditerranée ;
  • La saisine de l’Organisation Maritime Internationale d’une proposition visant l’interdiction des rejets de paraffine en Méditerranée ;
  • ·   L’organisation d’un concours photographique “RAMOGE – L’Homme et la Mer”.

En outre, les membres de la Commission ont également fixé le programme de travail pour le biennium 2021-2022. Ainsi, en plus de la reconduction d’une grande partie de ces activités, de nouvelles actions seront prévues :

  • La création d’un label RAMOGE visant à promouvoir une plaisance éco-responsable ;
  • Le développement de synergies avec d’autres accords sous-régionaux de lutte contre les pollutions marines (LION Plan et Accord Algérie-Maroc-Tunisie) ;
  • La réalisation de kits pédagogiques pour sensibiliser les lycéens à la préservation des milieux profonds, à partir des données et ressources recueillies lors des campagnes d’exploration RAMOGE.

A l’issue de la réunion, M. Giuseppe Italiano, Président de la Commission, a transmis la Présidence à Mme Isabelle Rosabrunetto, Directeur Général du Département des Relations Extérieures et de la Coopération, cheffe de la délégation monégasque, pour le nouveau biennium. De même, Mme Tiziana Chieruzzi de la délégation italienne, a pris la Présidence du Comité Technique, succédant à M. Benoît Rodrigues de la délégation française.

Gageons que le biennium 2021-2022 sera placé sous le signe d’une coopération toujours plus efficace pour une meilleure préservation de la Méditerranée.

* : Accord de coopération internationale pour la préservation du littoral et du milieu marin entre la France, Monaco et l’Italie pour la zone comprise entre Marseille et La Spezia.

© 2013/2019 - EnvironnementS : Une chaîne coordonnée par Monaco Channel avec le Gouvernement Princier - www.gouv.mc