EnvironnementS

news

25 janvier 2022

Des technologies de pointe pour le traitement des eaux usées de la Principauté au service de la préservation de la Méditerranée

S.A.S. le Prince Souverain, accompagné de M. Antoine Frérot, Président-Directeur Général du groupe VEOLIA, et entouré de S.E. M. le Ministre d’Etat, Pierre Dartout, de S.E. M. Bernard Fautrier, Ministre Plénipotentiaire et de Mme Céline Caron-Dagioni, Conseiller de Gouvernement – Ministre de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme. ©Direction de la Communication / Michael Alesi

Poursuivant son engagement pour le développement d’une ville durable protégeant la biodiversité terrestre et marine, le Gouvernement Princier a initié en 2018 avec l’appui de la SMEAUX, concessionnaire du service d’eau potable et exploitant de l’usine de traitement des eaux résiduaires (UTER) de la Principauté, un important programme d’investissement et de modernisation pour améliorer la qualité de traitement de ses eaux usées.

Après plus de 4 ans de travaux en site occupé, et en maintenant l’usine en exploitation, l’extension réalisée en lieu et place du parc de stationnement situé sous l’immeuble le Triton, a permis d’augmenter les capacités d’épuration de plus de 30% tout en améliorant la qualité de rejet à un niveau 40% supérieur aux exigences de la norme européenne. Une efficacité qui place la Principauté parmi les États les plus exigeants en matière de protection de la Méditerranée.

Visitant les nouveaux aménagements de l’UTER, S.A.S. le Prince Albert II, accompagné de M. Antoine Frérot, Président-Directeur Général du groupe VEOLIA et entouré de S.E. M. Pierre Dartout, Ministre d'État, S.E.M. Bernard Fautrier, Ministre Plénipotentiaire et Mme Céline Caron-Dagioni, Conseiller de Gouvernement – Ministre de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, s’est réjoui que Monaco démontre une exigence toujours plus forte pour la protection de ses ressources et de la biodiversité.

Modèle d’intégration en milieu urbain, l’UTER est la première station d'épuration au monde qui a été construite en souterrain, avec zéro nuisance (odeur et bruit). Elle traite non seulement les eaux usées de la Principauté, mais également celles de la commune de Beausoleil et d’une partie des territoires de Cap d’Ail et de la Turbie, avant rejet à 800m au large des côtes monégasques et à 100m de profondeur.

Dotée d’un nouveau traitement biologique, l’extension a été conçue pour augmenter la capacité de traitement de 100 à 130.000 équivalents habitants et faire face ainsi aux nouveaux besoins de la Principauté en matière d’assainissement.

© 2013/2022 - EnvironnementS : Une chaîne coordonnée par Monaco Channel avec le Gouvernement Princier - www.gouv.mc