Chaine du gouvernement video monaco - Video Monaco channel (Chaîne du Gouvernement Princier)

news

10 mai 2021

Communiqué de presse conjoint - Télétravail : signature d’un accord entre la Principauté de Monaco et la République Italienne

Andrea ORLANDO, Ministre italien du Travail et des Politiques Sociales (assis à gauche), S.E. M. Pierre DARTOUT, Ministre d’Etat (assis à droite), S.E. M. Giulio ALAIMO, Ambassadeur d’Italie à Monaco (debout à gauche), M. Didier Gamerdinger, Conseiller de Gouvernement-Ministre des Affaires Sociales et de la Santé (derrière S.E. M. le Ministre d’Etat) et M. Laurent ANSELMI, Conseiller de Gouvernement-Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération (debout, à droite). ©Direction de la Communication / Manuel Vitali

Le 10 mai 2021, S.E. M. Pierre DARTOUT, Ministre d’Etat et M. Andrea ORLANDO, Ministre italien du Travail et des Politiques Sociales, ont signé l’Avenant n° 1 à la Convention Générale de Sécurité sociale entre la Principauté de Monaco et la République Italienne du 12 février 1982, relatif à l’introduction du télétravail pour les salariés de la Principauté résidant en Italie.

Cet accord définit ce qu’est le télétravail et pose le principe selon lequel les télétravailleurs résidant en Italie pourront être assujettis à la législation sociale monégasque, pendant toute la durée de leur activité en tant que télétravailleurs pour le compte d’une entreprise installée sur le territoire de la Principauté et vice versa.

Cette signature, qui constitue une réelle avancée pour l’Italie et la Principauté, aura nécessité plus de cinq ans de discussions, dans un contexte économique rendu récemment plus difficile du fait de l’épidémie de COVID19 qui a toutefois conduit à généraliser le télétravail, avec succès, pour de nombreuses entreprises de la Principauté, y compris au bénéfice de salariés résidant en Italie, dès le début de la période de confinement, dans des délais particulièrement courts.

L’intensification du recours au télétravail doit permettre de créer de nombreux emplois dans les prochaines années et favorisera également l’allègement du trafic routier, ce qui contribuera à la protection de l’environnement.

Pour les salariés qui en feront le choix, le télétravail permettra une amélioration de leur qualité de vie, avec notamment une réduction du temps consacré aux transports, libérant ainsi du temps pour la vie personnelle.

C’est un accord positif pour les deux pays :

- pour Monaco, il permettra le développement de l’activité des entreprises et génèrera ainsi de nouvelles recettes fiscales et des cotisations sociales ;

- pour l’Italie, c’est une possibilité supplémentaire d’embauche en Principauté de résidents transalpins.

© 2012/2020 Gouvernement Princier de Monaco- www.gouv.mc