Chaine du gouvernement video monaco - Video Monaco channel (Chaîne du Gouvernement Princier)

news

29 juillet 2019

Les pompes à chaleur peu émettrices de CO2

© - DR

L’an dernier, une nouvelle réglementation énergétique a été adoptée afin de répondre aux objectifs ambitieux de la Principauté en matière de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre (GES) et d’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments. 

Elle porte d’une part sur le renforcement des exigences de performance énergétique des constructions neuves et des rénovations et d’autre part sur l’interdiction du fioul en 2022 dans tous les bâtiments ainsi que sur l’obligation de réaliser des audits énergétiques dès 2022 pour les bâtiments construits entre 1930 et 1990.  

Dans le but d’accompagner cette nouvelle réglementation, pour chaque réseau de chaleur et/ou de froid présent en Principauté, les émissions de CO2 et le pourcentage renouvelable de l’énergie produite par ces réseaux sont désormais calculés et publiés annuellement par la Direction de l’Environnement. 

Les réseaux de chaleur et de froid privés et publics de la Principauté sont alimentés par des pompes à chaleur sur eau de mer. L’énergie produite est une énergie renouvelable à plus de 80% comme en attestent les résultats 2018 publiés par Arrêté Ministériel. Elle émet très peu de gaz à effet de serre. 

Ce savoir-faire monégasque est développé depuis plus de 50 ans et reste d’actualité avec 2 nouveaux réseaux dans le quartier de la Condamine et du Larvotto pour accompagner l’interdiction du fioul. 

Les données publiées sont nécessaires aux études thermiques requises pour la construction ou la rénovation de bâtiments, ainsi qu’aux audits énergétiques. 

Pour la planification urbaine de la Principauté, ces données alimentent le cadastre énergétique, qui est réalisé dans le cadre du Plan Climat Air Energie 2030 élaboré par la Direction de l’Environnement et de son suivi.

 

Plus d’informations : environnement@gouv.mc

© 2012/2018 Gouvernement Princier de Monaco- www.gouv.mc