GFM 2015

news

Cité Interdite miniature
18 septembre 2017

La Cité Interdite a conquis le Grimaldi Forum

Dans la série des grandes expositions du Grimaldi Forum Monaco, celle de cet été consacrée à la Cité Interdite de Pékin a marqué les esprits et enregistré un record d’affluence. Ils ont été 47 000 visiteurs à avoir ainsi goûté aux fastes et à la grandeur de la dernière dynastie impériale chinoise, les Qing (1644 – 1911).

© Charly Gallo / Direction de la Communication

A travers un choix de près de 250 pièces d’exception, provenant de l'ancien palais des souverains chinois, ainsi que des prêts issus de grandes collections européennes et américaines (musée Cernuschi, musée du Louvre, Victoria & Albert Museum de Londres, Musées royaux d'Art et d’Histoire de Bruxelles, Arthur M. Sackler Gallery de Washington), le public a pénétré au cœur d’un lieu emblématique, ancré dans la mémoire collective et riche d’un patrimoine inestimable.

Conçu comme une visite au gré des salles du Palais jusqu’aux jardins de la Cité interdite, le parcours de l’exposition a permis de cheminer au gré des lieux emblématiques de la cité-palais (temple du Ciel, salle du trône, temple bouddhique, temple des ancêtres, pavillon de thé) plongeant le public dans un voyage au cœur de l’Histoire d’une civilisation plurimillénaire.

© Charly Gallo / Direction de la Communication

La personnalité des empereurs Qing a constitué l’originalité de cette exposition imaginée par les commissaires Jean-Paul DESROCHES, Conservateur général honoraire du Patrimoine et WANG Yuegong, Directeur du département des Arts du palais au sein du musée du Palais Impérial, qui ont réuni des témoignages insignes : portraits, costumes d’apparats, mobilier, objets précieux, instruments scientifiques, ... dont certains comptent parmi les « trésors nationaux ». Dans la tradition du peuple Mandchou, dont la puissante armée des « Huit Bannières » va se rendre maître de la Chine à partir de 1644, les conquêtes militaires des empereurs Qing ont également été représentées à travers divers objets et des gravures illustrant leurs campagnes victorieuses.

Sous le règne des Qing, la part belle revient à la culture. Illustrant le goût officiel à l’une des périodes d’apogée de l’histoire de la civilisation chinoise, les diverses formes d’expression de l’art chinois, qui exercent à l’époque une influence notoire sur l’Occident, étaient mises en exergue : les arts du pinceau, à travers la calligraphie et la peinture, l’univers des arts décoratifs, avec un cabinet des porcelaines et un cabinet des laques, la musique et l’opéra.

Et on connaît déjà le thème de l’exposition estivale 2018 : « L’Or des Pharaons » avec le prêt exceptionnel de 150 pièces issues des collections du Musée du Caire. Ce sera l’occasion de survoler 2 500 ans d’histoire sous l’angle original de l’orfèvrerie et sous le commissariat de Christiane Ziegler, qui avait déjà signé la mémorable exposition du Grimaldi Forum en 2008 « Reines d’Egypte ».

© Charly Gallo / Direction de la Communication

©2012/2017 Monaco Channel - Grimaldi Forum de Monaco www.grimaldiforum.comRetrouvez-nous aussi sur http://www.facebook.com/GrimaldiForumMonaco et twitter : @Grimaldi_Forum