Eco 2015 V1

news

17 septembre 2021

L’IMSEE publie les résultats économiques du 2ème trimestre 2021

L’IMSEE vient de publier le Bulletin de l’Economie portant sur le 2ème trimestre 2021. Les données étant cumulées depuis le 1er janvier, il reflète les résultats des six premiers mois de l’année.

La situation économique et sanitaire des premiers semestres 2021 et 2020 est très différente, avec notamment, en 2020, deux mois d’activité normale (janvier et février) mais une période de confinement qui a affecté un quart du semestre. En 2021, l’année débute avec la mise en place de la campagne de vaccination et le maintien de certaines mesures sanitaires. L’activité économique s’est poursuivie et la Principauté n’a plus reconfiné. Les comparaisons entre 2020 et 2021 doivent donc impérativement tenir compte de ces dissemblances.

Ainsi, pour cette édition, et pour les principaux indicateurs, l’IMSEE a pris le parti de comparer les résultats :

- à la fois avec le 2T 2020, pour mesurer le rebond par rapport à un semestre qui avait été confiné pour un quart de son temps,

- mais aussi avec la même période avant la crise sanitaire (2T 2019) pour situer ces résultats par rapport à une année « normale ».

Au premier semestre 2021, la quasi-totalité des indicateurs progressent par rapport au 1er semestre 2020.

Toutefois,

- le commerce extérieur hors France demeure très en dessous de son niveau d’avant-crise, tiré vers le bas par les importations alors que les exportations sont au niveau de 2019 ;

- le chiffre d’affaires global est supérieur à celui du premier semestre 2019, mais des disparités subsistent selon les secteurs d’activités, et notamment dans l’Hébergement/Restauration, les Activités immobilières, et dans une moindre mesure les Autres activités de services et le Transport et entreposage ;

- l’emploi est en nette augmentation mais reste inférieur à 2019. Malgré un déficit de 3,5 millions d’heures par rapport au 1er semestre 2019, le nombre d’heures travaillées progresse de 5 millions par rapport aux six premiers mois de l’année 2020.

- les radiations définitives d’établissements tout comme les créations sont en hausse ;

- les indicateurs hôteliers progressent légèrement, malgré un taux d’occupation qui demeure très bas

- l’immobilier neuf est en recul, mais le marché des reventes progresse fortement. Toutefois, le marché immobilier, au global, reste en deçà de son niveau d’avant-crise

- le trafic aérien reste très dégradé. En revanche, la fréquentation des parkings publics augmente, ainsi que le nombre d’immatriculations de véhicules neufs qui retrouve son niveau d’avant la pandémie.

En conclusion, un redressement de la majorité des indicateurs par rapport à 2020 est constaté même si des disparités perdurent selon les secteurs d’activité. Pour autant, par rapport à 2019, certains indices et certains secteurs retrouvent leur niveau d’avant-crise.

Ce premier semestre, qui demeure dépendant de l’évolution de la pandémie et des mesures prises pour l’endiguer, affiche des résultats sur une tendance plutôt positive.

Le Bulletin de l’Économie est en ligne sur le site www.imsee.mc

application/pdf Bulletin économie IMSEE 2e trimestre 2021.pdf (483,26 ko)

© 2014/2022 - Monaco Channel