Monaco Economic Board V1

news

Logo MonacoTech
25 septembre 2017

MonacoTech : le premier programme pour start-ups à Monaco

En partenariat avec Monaco Telecom et Xavier Niel, l’Etat monégasque a mis en œuvre MonacoTech, le premier incubateur/accélérateur de start-ups en Principauté. Cette structure qui ouvrira ses portes à l’automne va permettre au pays de se positionner comme une place d’innovation crédible, de diversifier ses activités et d’y dynamiser la création de valeur et d’emplois. 

Le projet MonacoTech a été présenté par Fabrice
Marquet, son Directeur, à l'occasion de la Conférence
Diplomatique (19 au 21 avril), rendez-vous annuel
réunissant, au Ministère d’Etat, l’ensemble du Corps
Diplomatique de Monaco à l’étranger.
© Manuel Vitali / Direction de la Communication

Fin 2015/début 2016, le Gouvernement Princier mène des réflexions dans le but de développer de nouvelles activités économiques et d’accompagner une transition vers l’industrie de demain. Une idée est alors retenue : la création d’une structure capable d’appuyer les projets d’entreprise innovants et de favoriser l’émergence de sociétés opérant dans le domaine des nouvelles technologies, mais également en mesure de les pérenniser, de les intégrer au tissu économique local et, ainsi, d’induire des retombées économiques indirectes. Le projet MonacoTech était né… 

Incubateur/accélérateur de start-ups

Concrètement, ce programme est destiné à accueillir des sociétés aussi bien pour une période d’incubation - pour celles non constituées juridiquement ou nouvellement inscrites au Répertoire du Commerce et de l’Industrie - que d’accélération - pour les plus matures qui génèrent déjà un certain chiffre d’affaires. 

Elles bénéficieront alors d'un appui en termes de conseil, de suivi, de soutien, d’accompagnement et de financement grâce aux implications d’un réseau spécialisé (Business Angels, Venture Capital, Banques, Direction de l’Expansion Economique, etc.) et d’un écosystème dynamique (acteurs économiques de la place).

Un local de 820 m2 en open space, aujourd’hui en cours d’aménagement, sera très prochainement mis à leur disposition. Il pourra en héberger une vingtaine, soit 60 postes de travail, et proposera aussi un espace de co-working semi-public et 2 laboratoires (la facturation au siège s’élèvera entre 150 et 300 € selon la formule).

Outre une plateforme d’entrée permettant les dépôts
des dossiers de candidature, www.monacotech.mc est
un site Web d’informations présentant le programme,
ses moyens, son offre et ses partenaires.

La sélection des start-ups ou projets en question est par ailleurs effectuée par un jury comprenant des professionnels et des entrepreneurs. Lors de la première session, près de 70 projets de 8 pays de domaines aussi variés que le transport, la Fintech, la Greentech, les objets connectés ou la smart city avaient candidaté, et 5 projets ont été retenus. La seconde est en cours. Pour les prochaines sessions, les candidatures seront à déposer sur www.monacotech.mc.

Des partenariats solides

Le financement du projet MonacoTech, dont la supervision est assurée par le Département des Finances et de l’Economie en étroite collaboration avec Fabrice Marquet, son Directeur, est supporté par l’Etat : ce dernier est propriétaire de la Société Anonyme Monégasque (SAM) MonacoTech et du site (local domanial). Il met en outre plusieurs Services de l’Administration à contribution pour le développement et la promotion du programme.

Sa concrétisation a d’autre part été rendu possible grâce aux conseils et suggestions de Xavier Niel - qui a acquis une expérience certaine avec la création, à Paris, de Station F, le plus grand incubateur d’Europe lancé le 1er juillet - et à l’implication de Monaco Telecom : l’opérateur met en effet au service de MonacoTech sa capacité de gestion et des compétences  dans des domaines très complémentaires (finance, marketing, communication, juridique, achat et gestion de locaux, etc.). Les solutions télécom/hébergement et cloud feront d’ailleurs partie de l’offre aux incubés. 

D’autres entités partenaires viendront enfin renforcer le programme, parmi lesquelles l’International University of Monaco et l’Ordre des Experts-comptables.

Abonnez-vous à la Monaco International e-News

Direction de la Communication du Gouvernement Princier

©2012/2020 - Monaco Channel - Monaco Economic Board